2015
Thérapie sportive



Brassière : Aritzia - Brassard pour iPhone 6 : Amazon - Legging : Nike Pro via Zalando - Chaussures : Adidas Bosst via Zalando
Bouteille : Equa - T-shirt : H&M collection sport - Casque : Conrad

J'ai un peu trainé pour faire cet article (un nouvel article tout court) simplement parce qu'il m'a fallut du temps pour me décider à vous parler de la bonne résolution que j'ai faite en début d'année et que d'habitude je ne respecte jamais. Je voulais que celle-ci soit tenue avant de vous faire de beaux et longs discours sur quelque chose de finalement éphémère. Pour faire court ma seule et unique résolution pour cette nouvelle année 2015 est d'être heureuse. On sait tous que ça n'est pas si facile que ça. Je vais donc commencer par me réconcilier avec moi même et surtout avec mon corps.

Aujourd'hui je dois être sincère avec vous, et malgré l'image d'une nana fière de ce qu'elle est, que je renvoie et bien je vous le donne en mille : ce n'est pas du tout le cas. J'ai toujours été en conflit avec mon corps. D'aussi loin que je me souvienne, et surtout depuis la seconde, je n'aime pas l'image que me reflète le miroir. La puberté et l'apparition de la rétention d'eau n'ont pas vraiment aidé. J'ai toujours su dissimuler ce que je n'aimais pas à savoir mon ventre et surtout mes poignées d'amour. Habillée j'arrive à "pas trop mal" m'en sortir mais en maillot c'est autre chose. C'est souvent arrivé qu'on me le fasse remarquer. Je n'en veux absolument pas à ces personnes là. Je me suis toujours dit que c'était une question de morphologie mais je n'avais juste pas la volonté nécéssaire pour affronter ma propre image.
J'ai eu une année 2014 très difficile (de merde ?). Une rupture après trois ans de vie de couple, un déménagement, le retour chez papa-maman et un tas de nouvelles, plus horribles les unes que les autres, qui ont finis d'achever mon moral une bonne fois pour toute. Pour 2015 j'avais le sentiment de devoir me fixer des objectifs afin d'avancer. Je suis passée en CDI et je me suis dis que c'était un peu le début d'une nouvelle vie : je suis une grande fille. Sportivement parlant, j'en étais au point mort : j'alternais les semaines à regarder des séries dans mon lit (attention gros cliché) avec mon chat et un pot de glace, et les semaines ou j'allais courir deux ou trois fois. Magré tout je sentais que chaque séance me donnait un coup de fouet moralement. Je pensais à autre chose, quand je suais comme un petit cochon, mais la motivation manquait. Les modifications corporelles je les attendais sans les voir et ça me déprimait. J'avais BESOIN de trouver THE motivation qui m'a toujours manqué, et de la concrétiser dans quelque chose de physique, dans moi quoi.
Cela fait 3 ans que j'ai commencé le sport après 5 ans d'arrêt (accident de voiture, problème de dos et compagnie). J'ai repris doucement en faisant de la marche rapide pendant casiment 2 ans, quelques cours collectif de temps en temps mais rien de fifou non plus. L'été dernier j'ai commencé à courir (pour de vrai) de plus en plus. J'ai d'abord alterné marche rapide et course, diminuer les temps de marche puis augmenter les temps de course. Arrivée en septembre et suite à tout ces problèmes personnels j'ai tout abandonné : sourire, le sport, l'espoir de pouvoir être heureuse un jour... J'avais une nouvelle amie : la dépression. Je n'ai pas envie de rentrer dans les détails donc je vous le fait en accéléré : en décembre malgré un moral au plus bas mon corps avait littéralement besoin de sport, de suer et pas seulement sur un tapis de course. Ce fut le déclic.

... et aujourd'hui ?
On peut dire que j'ai commencé à changé de vie depuis le 23 décembre 2014. Cette résolution je ne voulais pas la débuter en janvier. Je ne voulais pas me donner encore une semaine. Je me suis réveillée un matin en me disant "je commence aujourd'hui". J'ai fais le vide, je suis repartie à zéro dans ma vie de A à Z, et c'est par le sport que je me soigne. Je fais en moyenne trois séances de cardio par semaine et deux séances de renforcement musculaire. Mon alimentation a, bien sûr, évolué en fonction de mes besoins et je suis définitivement plus heureuse qu'avant. Tout n'est pas gagné et tout n'est pas du au sport non plus. Je commence a accepter ce corps que je détestais depuis tant d'années. Aujourd'hui je sais que le problème ce n'est pas mon corps mais ma tête et j'avance dans ce sens... J'affronte la vie différemment. Ma nouvelle copine me suit toujours mais je la vois s'éloigner au fur et à mesure.

CONVERSATION

8 Commentaires:

  1. Merci pour cet article très inspirant! bonne continuation! Andrea

    RépondreSupprimer
  2. Cet article est très touchant !! Mais on voit bien que tu es sur la bonne voie, sois fière de toi !!
    Bon courage pour la suite qui s'annonce de plus en plus meilleure !!
    Bisous

    RépondreSupprimer
  3. Courage, la motivation est la clef de tout. Je me suis aussi mise au sport, mais un peu plus tardivement que toi, au moment des résolutions du début de janvier. Trois séances de cardio et renforcement musculaire par semaine. Moralement aussi, ça me fait beaucoup de bien, même si physiquement en un mois, je ne vois aucune amélioration.
    Je m'accroche. Et ta petite sélection fait très envie, en passant... La brassière est super !
    A bientôt !

    Bonne continuation :)

    RépondreSupprimer
  4. JE suis tombé sur ce blog par hasard, j'ai lu ton article par hasard et ... J'ai faillit pleuré, très touchant, sincère, vrai. Je te souhaite beaucoup, beaucoup de bonheur.
    Ps j'ai vu tes photos tu es ultra, ultra mignonne.

    RépondreSupprimer
  5. Je passe sur ton blog aujourd'hui et j'apprends à te connaitre à travers cette terrible année que tu as passé mais cette sacrée résolution. Les coups durs je connais, je sais qu'il est important de se reconstruire petit à petit. Tu as tout mon soutien, tu y arriveras j'en suis certaine.

    En attendant, on se revoit bien vite sur ton très chouette blog !

    RépondreSupprimer
  6. félicitation pour cette résolution
    je ne peux que te dire bravo et te souhaiter bon courage pour ces résolutions!chouette selection en tout cas !

    RépondreSupprimer
  7. Je crois qu'on a la même copine. Pas encore eu le déclic pour ma part, mais j'espère l'avoir d'ici cet été ^^ Félicitation d'arriver à t'en sortir, le problème avec ces copines là c'est qu'elles sont omniprésentes et qu'on se complaît avec elles autant qu'on veut qu'elles s' en aillent.
    Je note ton planning sport au cas où et j'ai acheté les baskets roses il y a peu ;)
    Merci pour cet article qui montre qu'on peut arriver à sortir la tête de l'eau !

    RépondreSupprimer