Pages

  • Accueil
  • À PROPOS
  • PORTFOLIO
  • CONTACT

CHÂTEAU BRETON
X

Published on 19 févr. 2015

Manteau : H&M - Sweat : Château Breton (offert) - Pantalon : Claudie Pierlot
Boots : Bocage - Sac : Lancaster

Vous écrire ici, c'est comme un vent d'air frais qui me pousse à avancer. Ça faisait quand même un petit moment que je n'avais pas posé devant l'oeil aguerrit de ma chère maman pour une séance photo improvisée (pas du tout en fait). A vrai dire pas facile de se motiver et de trouver un moment d'éclaircie entre la neige, la grêle, la pluie, le vent et les diverses autres caprices de la météo. J'espère que je ne suis pas la seule a attendre le redoux et le printemps avec grande impatience. J'aurais le droit a ma petite trêve hivernale dans peu de temps puisque je pars avec deux copines, au soleil, retrouver ma famille. En attendant cette petite pause bien méritée j'empile les couches de vêtements pour ne pas attraper toutes les maladies qui traînent. L'occasion pour moi de vous parler de cette petite perle que je porte sur le dos : ce sweat tout doux, très chaud et très breton. Le sweat ne fait pas partie de mes meilleurs alliés je dois l'avouer et c'est une sorte d'espèce en voie de disparition dans mon dressing. Il y a lui et mon Sézane. J'ai toujours du mal à trouver la coupe qu'il faut, qui me va et l'imprimé qui colle à ma peau. Mais je suis bretonne, un peu chauvine sur les bords et ce sweat bah je l'aime tout simplement. Il me soigne un peu de ma tendance au noir et blanc perpétuel (oui oui y a du bleu dedans je vous jure), il me tient chaud à la peau et il m'aide aussi a patienter avant de retrouver ma Bretagne préféré : celle qui est sous le soleil (du moins pas sous la pluie ET le froid), qui va se baigner sur les côtes avec des rochers qui coupent et qui mange une crêpe beurre-sucre au goûter.

2015
Thérapie sportive

Published on 2 févr. 2015



Brassière : Aritzia - Brassard pour iPhone 6 : Amazon - Legging : Nike Pro via Zalando - Chaussures : Adidas Bosst via Zalando
Bouteille : Equa - T-shirt : H&M collection sport - Casque : Conrad

J'ai un peu trainé pour faire cet article (un nouvel article tout court) simplement parce qu'il m'a fallut du temps pour me décider à vous parler de la bonne résolution que j'ai faite en début d'année et que d'habitude je ne respecte jamais. Je voulais que celle-ci soit tenue avant de vous faire de beaux et longs discours sur quelque chose de finalement éphémère. Pour faire court ma seule et unique résolution pour cette nouvelle année 2015 est d'être heureuse. On sait tous que ça n'est pas si facile que ça. Je vais donc commencer par me réconcilier avec moi même et surtout avec mon corps.

Aujourd'hui je dois être sincère avec vous, et malgré l'image d'une nana fière de ce qu'elle est, que je renvoie et bien je vous le donne en mille : ce n'est pas du tout le cas. J'ai toujours été en conflit avec mon corps. D'aussi loin que je me souvienne, et surtout depuis la seconde, je n'aime pas l'image que me reflète le miroir. La puberté et l'apparition de la rétention d'eau n'ont pas vraiment aidé. J'ai toujours su dissimuler ce que je n'aimais pas à savoir mon ventre et surtout mes poignées d'amour. Habillée j'arrive à "pas trop mal" m'en sortir mais en maillot c'est autre chose. C'est souvent arrivé qu'on me le fasse remarquer. Je n'en veux absolument pas à ces personnes là. Je me suis toujours dit que c'était une question de morphologie mais je n'avais juste pas la volonté nécéssaire pour affronter ma propre image.
J'ai eu une année 2014 très difficile (de merde ?). Une rupture après trois ans de vie de couple, un déménagement, le retour chez papa-maman et un tas de nouvelles, plus horribles les unes que les autres, qui ont finis d'achever mon moral une bonne fois pour toute. Pour 2015 j'avais le sentiment de devoir me fixer des objectifs afin d'avancer. Je suis passée en CDI et je me suis dis que c'était un peu le début d'une nouvelle vie : je suis une grande fille. Sportivement parlant, j'en étais au point mort : j'alternais les semaines à regarder des séries dans mon lit (attention gros cliché) avec mon chat et un pot de glace, et les semaines ou j'allais courir deux ou trois fois. Magré tout je sentais que chaque séance me donnait un coup de fouet moralement. Je pensais à autre chose, quand je suais comme un petit cochon, mais la motivation manquait. Les modifications corporelles je les attendais sans les voir et ça me déprimait. J'avais BESOIN de trouver THE motivation qui m'a toujours manqué, et de la concrétiser dans quelque chose de physique, dans moi quoi.
Cela fait 3 ans que j'ai commencé le sport après 5 ans d'arrêt (accident de voiture, problème de dos et compagnie). J'ai repris doucement en faisant de la marche rapide pendant casiment 2 ans, quelques cours collectif de temps en temps mais rien de fifou non plus. L'été dernier j'ai commencé à courir (pour de vrai) de plus en plus. J'ai d'abord alterné marche rapide et course, diminuer les temps de marche puis augmenter les temps de course. Arrivée en septembre et suite à tout ces problèmes personnels j'ai tout abandonné : sourire, le sport, l'espoir de pouvoir être heureuse un jour... J'avais une nouvelle amie : la dépression. Je n'ai pas envie de rentrer dans les détails donc je vous le fait en accéléré : en décembre malgré un moral au plus bas mon corps avait littéralement besoin de sport, de suer et pas seulement sur un tapis de course. Ce fut le déclic.

... et aujourd'hui ?
On peut dire que j'ai commencé à changé de vie depuis le 23 décembre 2014. Cette résolution je ne voulais pas la débuter en janvier. Je ne voulais pas me donner encore une semaine. Je me suis réveillée un matin en me disant "je commence aujourd'hui". J'ai fais le vide, je suis repartie à zéro dans ma vie de A à Z, et c'est par le sport que je me soigne. Je fais en moyenne trois séances de cardio par semaine et deux séances de renforcement musculaire. Mon alimentation a, bien sûr, évolué en fonction de mes besoins et je suis définitivement plus heureuse qu'avant. Tout n'est pas gagné et tout n'est pas du au sport non plus. Je commence a accepter ce corps que je détestais depuis tant d'années. Aujourd'hui je sais que le problème ce n'est pas mon corps mais ma tête et j'avance dans ce sens... J'affronte la vie différemment. Ma nouvelle copine me suit toujours mais je la vois s'éloigner au fur et à mesure.

Le Temps
d'un Café

Published on 17 déc. 2014


Ici rien n'a changé, j'aime toujours autant le noir (et le blanc de plus en plus), je porte mon trait
d'eyeliner, mon tatouage n'a pas bougé et mes cheveux n'ont pas beaucoup poussés. Vous me
retrouvez toujours avec une paires de boots noires aux pieds. Même si j'ai été absente pendant de
longs mois rien n'a changé au final. Une envie de revenir aux choses qui me font du bien, au partage
avec vous, aux longues heures derrières mon écran à faire de cet endroit virtuel un journal intime 
bien réel. A très vite pour la suite de cette belle histoire.

Daily Make up
NAKED

Published on 27 févr. 2014


Il y a de ça deux bons mois je me suis décidé à commander la palette Naked 3 de chez Urban Decay. J'étais en joie jusqu'au moment où j'ai reçu le colis et que je me suis rendue compte qu'il n'y avait pas une mais deux palettes et qu'en plus c'était la première Naked. Quoiqu'il en soit je n'ai pas demandé mon reste. Qui se serait plaint d'avoir deux palettes pour le prix d'une ? On ne peut pas dire le contraire : les deux sont parfaites. Pour les maquillages de jour j'ai une préférence pour la troisième du nom qui a le don d'illuminer le regard avec ses teintes rosées. Quand je veux quelque chose de plus intense je fonce vers la number one. Aujourd'hui je vous propose de vous montrer comment j'utilise la Naked pour, cette fois-ci, un maquillage de jour. Pour ce make-up j'ai utilisé :

Base de fard à paupières Make up Forever
Palette Naked et pinceau Urban Decay
Mascara Volume million de cils L'oréal
Crayon à sourcils Kiko
Rouge à lèvres "Barely Nude" Estee Lauder 



Tom Ford 2014

Published on 19 févr. 2014


La semaine dernière j'ai commandé un couple de produits de la nouvelle collection Tom Ford. J'avais fortement craqué sur les teintes naturelles de cette dernière et comme l'ensemble est en édition limité je ne me suis pas posée de question bien longtemps. Je ne vous parlerais pas du vernis en détails car il ressemble en tout point à ceux que j'ai déjà. La couleur de ce dernier a un rendu effet "ongles propres" que j'adore et c'est ça qui m'a séduit. Les rouges à lèvres de Tom Ford sont nommées "Lip Color Voiles". Les pigments sont situés quelque part entre le rouge à lèvres avec une bonne couverture globale et les brillants à lèvres (transparent, brillant mais colorés). J'ai, pour les deux produits, optés pour des teintes nudes/rosées donc je ne sais pas si c'est le meilleur exemple mais après tout les swatchs que j'ai vus la brillance et la pigmentation sont bel et bien au rendez-vous. Après plusieurs heures l'aspect brillant disparait mais la couleurs reste bien présente.