Pages

  • Accueil
  • À PROPOS
  • PORTFOLIO
  • CONTACT

MON MÉTIER, MA PASSION
GRAPHISTE

Published on 27 nov. 2015


Il y a une chose dont je voulais vous parler. C'est ce qui me pousse à m'éloigner d'ici, souvent pendant de longues périodes : mon métier. J'ai créé ce blog il y a maintenant plus de quatre ans, pendant mes études, j'avais donc du temps en dehors de mes journées de cours. J'habitais chez mes parents et ma maman était toujours partante pour une séance photos improvisée. J'ai déménagé sur Rennes, rencontré un tas de personnes et surtout d'autres blogueuses qui sont par la force des choses devenues des amis. Des vrais de vrais. Ceux dont on peut compter sans devoir se forcer et qu'on ne voit pas que pour "les photos" mais pour parler des petits bonheurs de la vie et des coups de mous qui arrivent et mettent plus ou moins du temps à repartir. On se baladait toutes ensembles et s'il y a une chose de sûre c'est qu'à Rennes les spots photos ne manquent pas. J'ai commencé à travaillé et j'ai délaissé naturellement cet endroit. 

Je suis Graphiste

Créer c'est mon métier, mon quotidien. Chaque jour je travaille sur des projets avec différents clients. La monotonie je ne connais pas et même si ce n'est pas comparable je ne me retrouvais plus vraiment dans ce blog. Un look, un article beauté, un peu de recettes de cuisine, dernièrement je vous ai parlé de sport, de décoration et de découvertes rennaises. Alors je vous l'avoue je m'ennuyais sérieusement.

Comment je suis devenue graphiste ? Par le hasard des choses, un stage coup de coeur et me voilà lancée dans la spirale. J'ai toujours aimé dessiner, coudre, organiser des évènements et dès la seconde j'étais sûre d'une chose : je travaillerais dans la communication. J'ai quitté mon bac général où j'avais de très très bons résultats pour un bac technologique (STG spé marketing) où je l'avoue je me suis un peu baladée. Ça peut paraître logique mais je me baladais surtout parce que j'aimais ce que je faisais. Je choisis, ensuite, et très logiquement un BTS Communication avec un stage obligatoire en imprimerie. Quelques mois plus tard, grâce aux contacts de mes parents, et après quelques négociations avec le directeur de formation, je fais mon stage en studio graphique. Je découvre la façon de travailler, les outils et je commence à pratiquer les logiciels qui me paraissent être un jeux d'enfants. J'investie dans un Macbook Pro je télécharge les logiciels et le soir en rentrant je m'amuse à reproduire des flyers / affiches / dépliant que je trouve dans la rue. Je lis des tas d'articles sur l'histoire de l'art, je vais à des expositions, je suis des tutoriels, j'achète des bouquins entier sur le sujet et j'adore ça ! Les stages suivant sont donc orientés graphisme : je réalise des affiches, des magasines, un catalogue de 48 pages sur le monde associative de ma ville, je fais la refonte d'outils commerciaux d'une entreprise privée. Après ces deux ans je fais une licence en infographie et webdesign et je commence ce blog. J'aime la mode alors j'essaie de faire mon stage de 6 mois dans ce milieu et ça fonctionne. Je suis stagiaire graphiste textile : je réalise des imprimés pour les collections, des illustrations pour les t-shirt, du marquages de poches de jeans, les étiquettes produits. Après ça je me donne un an pour savoir si c'est vraiment ma voie, si je peux trouver un travail facilement dans ce milieu mais je manque d'expérience alors je reprends un master et 4 mois après avoir repris mes études je trouve un mi-temps (un peu au hasard) dans l'entreprise où je travaille toujours.

Dans notre studio on est deux : moi et le boss. Il a l'âge d'être mon papa et on s'entend à merveille. C'est important parce qu'on passe parfois plus de sept heures par jours ensemble. On a une ambiance de travail détendue : musique, petit coin détente, café et depuis peu une collaboratrice canine nous à rejoint. Je ne quitterais mon travail pour rien au monde. Parfois la pression est bien présente, les clients sont peu compréhensifs mais on s'adapte et on se supporte. Il m'a apprit énormément de chance et je ne le remercierais jamais assez de m'avoir donné cette chance. J'aime ce que je fais : mon métier est en perpétuelle évolution, les tendances changent constamment, la façon de travailler et la technique également. Aucun dossier ne ressemble à l'autre et c'est ça que j'aime. J'ai encore de nombreuses perspectives d'évolutions et pleins d'idées en tête pour les mettre en oeuvre mais parfois ça me manque de ne plus venir ici...

WHITE DRESS & SNEAKERS
LOOK

Published on 17 sept. 2015


Perfecto : Zara - Robe : New Look - Basket : Serafini (via amstore.fr)
Sac : Catherine Tran - Lunettes : Carven (à ma Juliette) - Montre : Nixon

Trois articles en une semaine ? Mais c'est que je reprendrais sérieusement mon blog on dirait. C'est vrai qu'après ma (très) longue pause j'ai décidé encore une fois de prendre du recul mais surtout un peu de temps pour moi même. Être égoïste ça fait parfois de mal à personne. Il faisait encore "beau" quand on a pris ces photos et je pouvais encore porter une robe blanche légère avec ma dernière paire de chaussures. Celles-ci m'ont accompagnées tout l'été et particulièrement au festival des Vieilles Chaurrues. Elles sont confortables, canonnissimes, résistantes (ça je peux vous le confirmer puissance 1000) et en plus de ça (argument de taille pour une maniaque de la godasse comme moi) hyper faciles à nettoyer. Entre mon article "de retour" et celui-ci là maintenant c'est confirmer les baskets et moi on est devenues BFF (ou presque).

CROQUETTES VÉGÉTARIENNES
RECETTES

Published on 14 sept. 2015


Pour tout vous avouer cette recette résulte plutôt d'un raté culinaire que de quelque chose de prévu par avance. A la base je voulais faire des falafels sauf que j'étais loin d'avoir tout les ingrédients à porté de mains et je me suis dis qu'un peu d'improvisation ne faisait jamais de mal. J'ai pris ce que j'avais dans mes placards c'est à dire : 

            - une conserve de pois chiches
            - un oeuf
            - de la farine
            - du curry
            - de la ciboulette
            - sel et poivre

J'ai d'abord mélangé pois chiches et oeuf et je les ai passés au presse purée (mais si vous avez un blender ou un mixeur plongeant c'est encore mieux). J'ai ensuite rajouté sel, poivre, ciboulette (une bonne poignée), curry (j'adore ça alors je ne lésine pas sur la quantité) de la farine jusqu'à obtenir une pâte. J'ai formé des boules avec celle-ci et je les ai mises à cuire dans du beurre. Je voulais un résultat pas trop lourd donc je n'ai pas abusé sur les matières grasses. J'ai attendu que ça soit grillé / croustillant de chaque côté puis j'ai éteins les plaques et mis un couvercle sur la poêle. Je trouve que le résultat ressemble plus à la texture et au goût des nuggets (sans la chapelure) qu'à des falafels à proprement parlé mais tant que c'est bon c'est tout ce qui compte non ? J'ai pris l'habitude de manger des wraps de légumes (simple et efficace) et je me suis dis que tout comme les falafels je pouvais en faire un repas complet et réconfortant après une bonne séance de sport (ce qui fut le cas). J'ai donc fais un wraps accompagné de philadelphia, sauce crudités. roquette et mâche, carotte, concombre, tomate et mes croquettes végétarienne. Un vrai délice ! 

GREEN CHIC x COLINE
BEAUTÉ

Published on 11 sept. 2015


Je n'ai jamais commandé de box beauté, bijoux, cuisine ou autre. Seule box à mon actif la MiaouBox, comme elle n'était pas pour moi on ne peut pas vraiment dire que ça compte (hein ?). Ma vie a basculé (oui, oui carrément) quand Coline a présenté celle-ci sur son blog. On aura beau dire Coline reste à mes yeux LA blogueuse par excellence, un mélange de super-copine et de démon de l'achat. C'est simple : à chaque article publié j'ai envie de tout acheter. A cette époque mes hormones étaient bouleversés par l'arrêt de la pilule et j'en bavais pour trouver un moyen de purifier ma peau tout en l'hydratant et sans briller en fin de journée. J'ai essayé beaucoup de crèmes en y trouvant un résultat mi-figue mi-raisin. Quand la box de Coline est sortie je me suis donc dit : 1.Tu vivras moins con puisque tu auras au moins commandé une box dans ta vie 2. Tu sais ce qu'il y a dedans 3. Les produits bio et compagnie ça a quand même pas l'air dégueu. J'ai mis un certain temps avant de tout tester et je reviens sur cette box d'avantage pour les produits que pour la box en elle-même (même si sans elle on en serait pas là).

RECETTE DE COCKTAIL
PADDY

Published on 7 juil. 2015


Il y a quelques semaines j'ai été invitée à une soirée Paddy afin de (re)découvrir le whisky et par la même occasion participer à un cours de cocktails assez particulier. J'ai toujours apprécié boire du whisky avec mon papa. Mes frères étaient plutôt classiques et optaient pour le célèbre et indétrônable whisky/coca alors que je savourais mon whisky 12 ans d'âge avec des glaçons. Je sais que c'est plutôt rare de trouver des femme qui aiment cet alcool mais je pense pouvoir dire que de ce côté là (y compris pour le vin) j'ai eu une bonne éducation paternelle. Cette soirée m'a donc permis d'affiner mes connaissances. On a appris un tas de détails sur l'histoire de la marque irlandaise, la façon de fabriquer le whisky et comment différencier un bourbon, d'un whisky irlandais, d'un scotch. Ensuite on a dégusté les deux petits derniers de la marque : un whisky à la pomme et un au miel. Mon préféré est sans aucun doute celui au miel qui me rappelle d'avantage le goût d'un whisky brut alors que je trouve celui à la pomme moins "naturel". 

Avec la chaleur qui arrive, qui est en fait bien installée, on passe notre temps en terrasse au soleil à savourer de bons apéro. Habitant en plein centre ville je préfère d'avantage improviser un petit afterwork entre amis dans la fraicheur de mon appartement. Grâce à cette soirée j'ai découvert un cocktail dont je suis tombée amoureuse. Il a d'ailleurs eu beaucoup de succès auprès de mes amies qui n'aimaient pas cet alcool. 

LE PINK PADDY
4 cl de Paddy Irish Honey
1 quart de citron vert pressé
3/4 glaçons
Jus de cranberry